A propos des images : avertissement.
Les informations de cette page sont valables en mars 2008.

Le château du Nymphenburg

Présentation générale

Ce château, son parc et ses diverses dépendances se sont développés sur presque deux siècles. Depuis la pose de la première pierre en 1664, cinq souverains bavarois y ont apporté des extensions et des remaniements incessants : les princes électeurs Ferdinand Marie, Maximilien Emmanuel, Charles Albert, Maximilien III Joseph et Maximilien IV Joseph ; ce dernier est devenu roi de Bavière en 1806.

En fait, en remerciement pour la naissance du second l'année précédente, le premier offrit en 1663 à son épouse, Henriette Adéla´de de Savoie, les terres de Kemnat qu'il venait d'acquérir. Celle-ci confia à l'architecte italien Agostino Barelli la construction du premier château. Le lieu allait devenir la résidence d'été et de chasse préférée des princes bavarois.

Après Agostino Barelli, parmi les architectes qui ont eu la charge des aménagements du lieu, doivent notamment être cités Henrico Zuccalli, Joseph Effner et François Cuvilliès l'Ancien. Celui-ci réalisa notamment, de 1734 à 1739, pour la princesse Marie Amélie, épouse de Charles Albert, le pavillon de chasse de l'Amalienburg, considéré comme l'un des plus beaux joyaux du rococo allemand. De nombreux autres artistes, peintres, sculpteurs, ébénistes et stucateurs furent mis à contribution.

Nymphenburg, vu de la ville

Petite visite

Les extérieurs du château

Nymphenburg, vu de la ville Château de Nymphenburg
Vue en arrivant du côté de la ville
Perspective vers la ville Bassins du château de Nymphenburg
Perspective vers la ville
Le parc, vers la campagne Parc du château de Nymphenburg
La grande allée et le bassin, côté campagne
Face arriere du chateau Le château de Nymphenburg
La façade arrière... et encore des travaux

Un petit coup d'œil à l'intérieur

Marquise de Gondrin La marquise de Gondrin
Pierre Gobert, 1715
Grande "galerie des beautés" de Maximilien Emmanuel
Duchesse de Berry La duchesse de Berry
Pierre Gobert, 1715
Grande "galerie des beautés" de Maximilien Emmanuel
Katharine Bozzaris Katharine Bozzaris
Dame de cour de la Reine
Joseph Stieler,1841
Petite "galerie des beautés" du roi Louis Ier
Chambre de la Reine Chambre à coucher de la Reine
Louis II de Bavière y naquit.

Le pavillon de chasse de la princesse Marie Amélie : Amalienburg

Amalienburg Le pavillon Amalienburg
Vue depuis le parc
Amalienburg Pavillon Amalienburg
La visite commence par le chenil.
Amalienburg Pavillon Amalienburg
La salle des glaces
Amalienburg Pavillon Amalienburg
Et la maquette de la salle des glaces
au Deutsches museum
Amalienburg Pavillon Amalienburg
La chambre jaune
Amalienburg Pavillon Amalienburg
La cuisine

Le Marstallmuseum (musée de l'écurie)

Marstallmuseum - Antigone

Située dans l'aile sud du château, cette exposition présente des carrosses et des traineaux. A voir pour réaliser ce que rococo veut dire !

Marstallmuseum - carrosse
Marstallmuseum - carrosse - détail
Marstallmuseum - carrosse - détail
Marstallmuseum - traineau