ATTENTION : PAGE OBSOLETE

Début octobre 2015, il est constaté que les manipulations décrites dans la présente page ne sont plus applicables.

En effet, la commande :

$ sudo add-apt-repository "deb http://packages.mate-desktop.org/repo/ubuntu precise main"

renvoie une erreur montrant que ce dépôt n'est plus disponible :
repository error

Le wiki de MATE montre que MATE est disponible sur un nouveau dépôt (ppa) mais une tentative de prendre en compte ce dernier se solde également par une erreur dans le cas de "Precise Pangolin".

Problème non résolu à ce stade. La présente page ne subsiste donc qu'à titre historique !

Installation et première utilisation de MATE

Motivation

Les adaptations et réglages effectués autour de GNOME 3 ne donnant pas pleine satisfaction, un essai est effectué avec MATE. Cette page décrit l'installation de la version 1.6 de MATE sous Ubuntu 12.04 LTS alias "Precise Pangolin".

Installation

MATE n'étant pas dans les dépôts d'Ubuntu, la première opération consiste à ajouter son dépôt. Ceci peut par exemple se faire en entrant la commande suivante dans un terminal.

$ sudo add-apt-repository "deb http://packages.mate-desktop.org/repo/ubuntu precise main"

La commande s'exécute après avoir demandé le mot de passe.

Ensuite, la commande suivante effectue la mise à jour de la liste des paquets :

$ sudo apt-get update

et produit une longue réponse :

Réception de : 1 http://security.ubuntu.com precise-security Release.gpg [198 B]
Atteint http://fr.archive.ubuntu.com precise Release.gpg
[...]
Ign http://packages.mate-desktop.org precise/main TranslationIndex
Réception de : 21 http://fr.archive.ubuntu.com precise-updates/restricted i386 Packages [10,0 kB]
Réception de : 22 http://security.ubuntu.com precise-security/restricted i386 Packages [4 620 B]
[...]
Atteint http://fr.archive.ubuntu.com precise-backports/restricted Translation-en
Atteint http://fr.archive.ubuntu.com precise-backports/universe Translation-en
Ign http://packages.mate-desktop.org precise/main Translation-fr_FR
Ign http://packages.mate-desktop.org precise/main Translation-fr
Ign http://packages.mate-desktop.org precise/main Translation-en
2 066 ko réceptionnés en 5s (351 ko/s)
Lecture des listes de paquets... Fait
W: Erreur de GPG : http://packages.mate-desktop.org precise Release : Les signatures suivantes n'ont pas pu être vérifiées car la clé publique n'est pas disponible : NO_PUBKEY 68980A0EA10B4DE8

La fin indique que la clé publique nécessaire à l'authentification du dépôt n'est pas chargée. Il est possible de l'obtenir en installant le paquet mate-archive-keyring contenant la clef par la commande :

$ sudo apt-get install mate-archive-keyring

Cette commande répond et vérifie que l'utilisateur fait assez confiance au dépôt pour installer ce paquet :

Lecture des listes de paquets... Fait
Construction de l'arbre des dépendances
Lecture des informations d'état... Fait
[...]
Les NOUVEAUX paquets suivants seront installés :
mate-archive-keyring
0 mis à jour, 1 nouvellement installés, 0 à enlever et 0 non mis à jour.
Il est nécessaire de prendre 3 242 o dans les archives.
Après cette opération, 32,8 ko d'espace disque supplémentaires seront utilisés.
ATTENTION : les paquets suivants n'ont pas été authentifiés.
mate-archive-keyring
Faut-il installer ces paquets sans vérification (o/N) ? o
Réception de : 1 http://packages.mate-desktop.org/repo/ubuntu/ precise/main mate-archive-keyring all 1.6.0+precise [3 242 B]
3 242 o réceptionnés en 0s (11,3 ko/s)
Sélection du paquet mate-archive-keyring précédemment désélectionné.
(Lecture de la base de données... 467288 fichiers et répertoires déjà installés.)
Dépaquetage de mate-archive-keyring (à partir de .../mate-archive-keyring_1.6.0+precise_all.deb) ...
Paramétrage de mate-archive-keyring (1.6.0+precise) ...
OK

Cette fois, on peut lancer la mise à jour des dépôts :

$ sudo apt-get update

sans obtenir d'erreur :

Atteint http://ppa.launchpad.net precise Release.gpg
Atteint http://ppa.launchpad.net precise Release.gpg
Atteint http://security.ubuntu.com precise-security Release.gpg
Atteint http://fr.archive.ubuntu.com precise Release.gpg
Atteint http://fr.archive.ubuntu.com precise-updates Release.gpg
Atteint http://fr.archive.ubuntu.com precise-backports Release.gpg
Réception de : 1 http://packages.mate-desktop.org precise Release.gpg [836 B]
[...]
Ign http://packages.mate-desktop.org precise/main Translation-en
836 o réceptionnés en 1s (581 o/s)
Lecture des listes de paquets... Fait

Il est donc possible de lancer l'installation.

$ sudo apt-get install mate-core

La commande précédente déclenche la réponse suivante qui rend compte de l'inventaire des opérations d'installation et demande confirmation à l'utilisateur :

Lecture des listes de paquets... Fait
Construction de l'arbre des dépendances
Lecture des informations d'état... Fait
[...]
Les paquets supplémentaires suivants seront installés :
caja caja-common libcaja-extension libmarco libmatedesktop libmatekbd libmatekeyring libmatemenu libmatepanelapplet libmatepolkit libmateweather libmateweather-common libmatewnck libmatewnck-common libunique-1.0-0 marco marco-common mate-backgrounds mate-control-center mate-desktop mate-desktop-common mate-dialogs mate-icon-theme mate-menus mate-panel mate-panel-common mate-polkit mate-session-manager mate-settings-daemon mate-settings-daemon-common mate-settings-daemon-gstreamer mate-terminal mate-terminal-common menu menu-xdg
Paquets suggérés :
meld engrampa menu-l10n
Les NOUVEAUX paquets suivants seront installés :
caja caja-common libcaja-extension libmarco libmatedesktop libmatekbd libmatekeyring libmatemenu libmatepanelapplet libmatepolkit libmateweather libmateweather-common libmatewnck libmatewnck-common libunique-1.0-0 marco marco-common mate-backgrounds mate-control-center mate-core mate-desktop mate-desktop-common mate-dialogs mate-icon-theme mate-menus mate-panel mate-panel-common mate-polkit mate-session-manager mate-settings-daemon mate-settings-daemon-common mate-settings-daemon-gstreamer mate-terminal mate-terminal-common menu menu-xdg
0 mis à jour, 36 nouvellement installés, 0 à enlever et 0 non mis à jour.
Il est nécessaire de prendre 61,8 Mo dans les archives.
Après cette opération, 123 Mo d'espace disque supplémentaires seront utilisés.
Souhaitez-vous continuer [O/n] ?

Au passage, dans la liste des paquets à installer, il est possible de noter marco, qui est le gestionnaire de fenêtres de MATE (l'analogue de metacity pour GNOME).

Il suffit de répondre affirmativement à la question posée pour que l'opération continue :

Souhaitez-vous continuer [O/n] ? O
Réception de : 1 http://fr.archive.ubuntu.com/ubuntu/ precise/main libunique-1.0-0 i386 1.1.6-4 [25,2 kB]
Réception de : 2 http://packages.mate-desktop.org/repo/ubuntu/ precise/main libcaja-extension i386 1.6.1-3+precise [87,3 kB]
Réception de : 3 http://fr.archive.ubuntu.com/ubuntu/ precise/universe menu-xdg all 0.5 [5 170 B]
Réception de : 4 http://fr.archive.ubuntu.com/ubuntu/ precise/universe menu i386 2.1.46ubuntu1 [445 kB]
[...]
Paramétrage de mate-core (1.6.0.1+precise) ...
Paramétrage de menu (2.1.46ubuntu1) ... Traitement des actions différées (« triggers ») pour « libc-bin »...
ldconfig deferred processing now taking place
Traitement des actions différées (« triggers ») pour « menu »...

Et voilà, en quelques minutes, on est à pied d'œuvre.

La dernière commande ci-dessus installe uniquement les paquets nécessaires à l'exécution de MATE, sans la série d'accessoires classiquement associés au bureau. Il est possible d'obtenir d'un seul coup tout un ensemble d'utilitaires supplémentaires en installant le paquet mate-desktop-environment. Il est possible aussi, plus finement, une fois passé sous MATE, d'ouvrir synaptic et d'entrer le mot clef mate dans le champ de recherche pour voir la liste de toutes les applications disponibles. Ceci permet d'installer uniquement les utilitaires souhaités après lecture de leur description, ce qui est en général plus satisfaisant.

Première utilisation

En sortant de la session GNOME, après l'installation, l'écran de connexion présente une nouvelle option "MATE" dans le menu déroulant des sessions proposées.
connexion MATE
Il suffit de la choisir et d'entrer son mot de passe habituel pour se trouver dans la session MATE. A l'ouverture de session, les impressions dominantes sont la réactivité du système et cette sensation agréable de se retrouver chez soi, confortablement installé(e) pour travailler.

L'interface est totalement fonctionnelle mais, comme les accessoires supplémentaires n'ont pas été installés, elle est très dépouillée et ceci était bien le but visé par l'auteur de cette page. Celui-ci préfère en effet installer ses outils en fonction de ses besoins, à la carte plutôt qu'au menu.

Par exemple, pour retrouver au tableau de bord l'utilitaire météo qui permet d'afficher des données et une carte météo de son choix, il suffit d'installer le paquet mate-applet qui la contient avec d'autres utilitaires pratiques. Leur description résumée est disponible dans synaptic qui permet de les installer dans la foulée :
mate-applet dans synaptic.

L'installation rend disponibles pour ajout "classique" au tableau de bord les accessoires voulus :
ajouter au tableau de bord.

"Comme d'hab", un glisser-déposer met l'icone voulue (ici la météo) au tableau de bord et le clic droit donne accès au réglage des préférences :
la météo au tableau de bord préférences pour la météo.

Le lecteur a compris : l'amateur de GNOME 2 se retrouve en terrain connu.

Certes, les habitués de la ligne de commande doivent se familiariser avec quelques nouveaux noms d'applications : le gestionnaire de fichiers nautilus devient caja, installé par défaut car c'est un pilier du bureau ; l'éditeur de texte gedit cède la place à son clone pluma, non installé par défaut...

Cela dit, si GNOME a été antérieurement installé, l'installation de mate ne bannit pas nécessairement les utilitaires de gnome. Ainsi, par exemple, le sélecteur de couleur (gnome-color-chooser) est toujours présent dans un menu et gedit fonctionne sans problème en se rappelant son paramétrage et les derniers fichiers utilisés sous gnome.

Dans le même ordre d'idée, pour la capture d'écran, les raccourcis-clavier [Imp écr] et [Alt][Imp écr] sont par défaut associés respectivement aux commandes mate-screenshot et mate-screenshot --window mais, l'utilitaire mate-screenshot n'étant pas installé par défaut, ils ne provoquent aucune action.
screenshot dans dconf-editor.

Le choix est alors possible entre installer mate-screenshot ou bien aiguiller les raccourcis-clavier vers gnome-screenshot (s'il a été installé sous gnome, bien sûr). Pour cela, il suffit d'ouvrir l'éditeur de configuration (dconf-editor), de descendre l'arborescence jusqu'à la rubrique org.mate.Marco.keybinding-commands et d'y modifier le contenu des clefs concernées pour y remplacer mate-screenshot par gnome-screenshot.

Au contraire, pour personnaliser l'habillage du bureau, il faut être plus circonspect car tous les thèmes de gnome ne sont pas compatibles avec mate. Pour garantir la stabilité, l'auteur de cette page a donc installé par synaptic le paquet des thèmes officiels de mate :
thèmes officiels dans synaptic.

Ensuite, en passant par le centre de contrôle :
centre de contrôle de mate
il a sélectionné et personnalisé un thème de base (TraditionalGreen). Comme sous gnome 2, les personnalisations de l'apparence offertes par le centre de contrôle sont assez limitées et il est possible de régler plus finement les couleurs pour améliorer la lisibilité et le confort en utilisant... gnome-color-chooser (!) pour régler le décorateur de fenêtres metacity (!!), ce qui laisse penser que marco utilise le même fichier de configuration (?). D'ailleurs, à première vue, il ne semble pas y avoir d'outil du genre "mate-color-chooser" dans les dépôts standard de mate...

Pour finir cette présentation sommaire, quelques astuces en vrac :

Conclusion

Le lecteur aura compris que mate permet aux utilisateurs satisfaits de leur environnement de travail fourni pas gnome 2 de conserver leur interface et leurs habitudes sans avoir à investir trop de temps dans la maîtrise d'un nouveau bureau. Par ailleurs, sous réserve de tests approfondis, mate semble bien stable. Alors, mate pourrait bien être la solution la plus efficace....

Post-scriptum

Dans un premier temps, l'auteur n'a pas réussi à installer le pilote de turboprint pour son imprimante Canon (problème d'abord non clairement identifié d'accès à la clef de déverrouillage). Pire, au cours de multiples tentatives, avec des désinstallations et réinstallations par différentes méthodes, il a fini par "casser" son système et a dû réinstaller "Precise Pangolin" (à partir d'un alternate CD récent), sans reformater les partitions concernées, pour ne pas perdre le bénéfice des installations précédentes. Il a ensuite réinstallé mate par la méthode décrite ci-dessus. Ceci permet de préciser les choses suivantes :

Par ailleurs, à l'usage, la stabilité semble plutôt bonne. Caja a tendance à planter lors de la modification des options de partage d'un dossier mais cela ne semble pas affecter gravement le système. Signalons aussi que pour monter et démonter les systèmes de fichiers distants et mettre en place des dossiers partagés, il peut être nécessaire d'installer cifs-utils, smbfs (paquet de compatibilité) et/ou samba, selon l'environnement de réseau et les opérations souhaitées.


Retour à l'accueil LINUX

logo html 5 Validé avec le vérificateur expérimental du W3C